En 2014, la cotisation d’assurance vieillesse était fixée à 17,25 %. Ce taux devrait être fixé à 17,45 % à compter du 1er janvier 2015. Cette hausse programmée permet de financer les départs à la retraite à 60 ans des salariés ayant eu une longue carrière et de consolider la situation financière de notre système des retraites.

La cotisation d’assurance vieillesse est composée de 2 parties.

Une partie de cette cotisation est plafonnée au montant du plafond de la Sécurité sociale et l’autre partie est déplafonnée. C’est-à-dire que le montant de la cotisation est calculé sur la totalité de la rémunération versée au salarié.

Cotisation d’assurance vieillesse plafonnée

Afin de financer les départs à la retraite à 60 ans des salariés ayant une longue carrière, la cotisation vieillesse plafonnée augmente chaque année depuis novembre 2012.

Au 1er janvier 2015, cette cotisation plafonnée augmente donc une nouvelle fois. Elle sera fixée à :

Pour information, à compter du 1er janvier 2016, la cotisation vieillesse plafonnée sera de :

Cotisation d’assurance vieillesse déplafonnée

En janvier 2014, la cotisation vieillesse déplafonnée a également été revue à la hausse. Cette augmentation était liée à la réforme des retraites afin de consolider la situation financière de notre système. Lors de la présentation du projet de loi sur la réforme des retraites (loi publiée en janvier 2014), le Gouvernement avait annoncé une hausse progressive de la cotisation déplafonnée sur 4 ans.

En tenant compte de cette annonce, au 1er janvier 2015, la cotisation déplafonnée devrait augmenter de 0,05 point pour les employeurs et 0,05 pour les salariés, soit une cotisation de :

Attention : La hausse de la cotisation déplafonnée doit être confirmée par décret.

Source

Décret n° 2013-1290 du 27 décembre 2013 modifiant les taux des cotisations d’assurance vieillesse de divers régimes de sécurité sociale et des cotisations d’allocations familiales, JO du 31