CDD d’insertion conclus avec des ateliers et chantiers d’insertion

Les contrats à durée déterminée d’insertion (CDDI) conclus avec des ateliers et chantiers d’insertion ouvrent droit aujourd’hui à une aide financière de l’Etat. La loi de financement de la Sécurité sociale prévoit une exonération, pour les embauches réalisées en CDDI, sur la part de la rémunération inférieure ou égale au SMIC, pendant la durée d’attribution de l’aide. Cette exonération concernera : – les cotisations à la charge de l’employeur au titre des assurances sociales et des allocations familiales ; – la taxe sur les salaires ; – la taxe d’apprentissage ; – la participation due par les employeurs au titre de l’effort de construction.